Plan du site Aide Abonnement Nous Contacter

Actualité
Editorial
Interviews
Démocratie
Visites virtuelles
Art. Imaginaire
Du côté des labos
Le feuilleton
Manifestations
Biblionet
CD Rom
Echanges
Liens Utiles

 

Accueil > Art Imaginaire
Automates Intelligents utilise le logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue.
 
Archives
Dossier sur la création artistique
Lettre écrite en 2070
Jacques Monestier, sculpteur d'automates
Spore, jeu de simulation de la vie
Pandora Box

Janvier 2001
Jean-Paul Baquiast

Art. Imaginaire

du 27/11/00 21h Décibels. La musique est elle vraiment un langage universel ?

Avec François-Bernard Mâche, compositeur, musicologue qui a animé durant deux ans un séminaire sur les universaux à l'EHESS  (Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales http://www.ehess.fr/; Claude Hagège linguiste ; Jean Molino anthropologue de la musique ; Simra Arom, ethnomusicologue ; Michel Imberty, spécialiste en psychologie et en musique ; Michel Dauvois, paléontologue ; Jean-Pierre Changeux, neurobiologiste. Emission présentée avec beaucoup d'intelligence par Jeanne-Martine Vacher.

Source: France Culture: (...) il fallait bien un jour se poser la question de l'universalité de la musique. Est-elle une langue unique qui pourrait être comprise dans chaque partie du globe? si oui, peut-on affirmer que l'ostinato, la strophe etc. sont des universaux ? C'est aussi tenter une analyse comparée des pratiques musicales des animaux : les chants des baleines, des oiseaux, sont-ils de la musique? C'est encore savoir si la musique est un langage au même titre que le langage articulé. C'est enfin comprendre d'où viennent ces universaux de la musique. De la circulation des musiques d'un pays à l'autre ? Mais alors, comment expliquer que l'on retrouve chez les Peuls Bororo du Niger des schémas musicaux des Païwans de Taïwan alors qu'ils n'ont jamais communiqué entre eux ? Pourquoi trouve t-on le même type de répétitions dans des sociétés africaines, dans le baroque européen ou la techno ? Doit-on imaginer des causes neurophysiologique ?

La question abordée par cette émission concerne tous ceux qui s'intéressent à la théorie computationnelle de l'esprit, et à la possibilité éventuelle de transposer dans des artefacts des comportements ou processus aussi profondément implantés dans la vie animale et humaine que le langage et la musique. Le choix des experts consultés  était bon. A côté de musicologues, incontournables sur un tel sujet, on a retrouvé un linguiste, un anthropologue, un paléontologue et un neurobiologiste. Un des musicologues, F.B. Mâche, avait l'avantage d'avoir particulièrement étudié le chant des oiseaux, qui semble (pour des raisons mal connues) très proche des formes primitives de chants chez l'homme. Qu'est-ce qui est spécifiquement humain? Le langage, selon Claude Hagège (et encore?). Mais certainement pas la musique, où existe, au moins à certains niveaux,  par exemple sur le plan des formes, une continuité entre le monde animal et l'homme. Le sujet a été très rapidement traité, comme de rigueur dans une émission radio. Il mériterait d'être repris en détail - y compris avec l'apport de chercheurs en vie et intelligence artificielle.

Pour en savoir plus:

Nous présenterons ultérieurement les travaux de Claude Hagège et Jean-Pierre Changeux

Sur les travaux de François-Bernard Mâche à propos des chants d'oiseaux, voir Groupe de représentation musicale IRCAM . Mémoire: Intégration des représentations temps/fréquence et des représentations musicales symboliques par Peter Hanappe 1994-95  http://www.ircam.fr/equipes/repmus/Rapports/PeterHanappe95/MEMOIRE...
Michel Dauvois: Sons et musique au paléolithique, article Pour la Science http://www.pourlascience.com/numeros/pls-253/art-3.htm
Michel Imberty Centre de Recherche en Psychologie, Sociologie et Didactique de la Musique http://www.u-paris10.fr/recherche/labo/man/labo_ea2323_man.htm
Jean Molino Colloque Musique / épistémologie Observation, analyse, modèles : peut-on parler d’art avec les outils de la science ? http://www.ircam.fr/departements/pedagogie/conferences/epistemologie...
Sur  l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales http://www.ehess.fr/  voir Michel Imbert responsable du DEA. Sciences cognitives
"Sous l'étiquette de "sciences cognitives" sont réunies dans ce D.E.A. diverses disciplines qui abordent l'étude de l'intelligence humaine, allant de sa structure formelle et mathématique à son substratum biologique, en passant par sa modélisation informatique et ses expressions linguistiques, psychologiques ou anthropologiques.
Les différents domaines de recherche en sciences cognitives, en particulier la perception, le langage, le raisonnement et l'action feront l'objet d'une approche interdisciplinaire, combinant neurosciences computationnelles, psychologie cognitive, linguistique, intelligence artificielle, logique et mathématiques, enfin anthropologie et philosophie.
Co-responsables : Daniel ANDLER, Michel DE GLAS

© Automates Intelligents 2001

 

 

   Sur le site
Sur le web   





 

 

 

Qui sommes nous ? Partenaires Abonnement Nous Contacter

© Association Automates Intelilgents