Plan du site Aide Abonnement Nous Contacter

Actualité
Editorial
Interviews
Démocratie
Visites virtuelles
Art. Imaginaire
Du côté des labos
Le feuilleton
Manifestations
Biblionet
CD Rom
Echanges
Liens Utiles

 

Accueil > Art Imaginaire
Automates Intelligents utilise le logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue.
 
Archives
Dossier sur la création artistique
Lettre écrite en 2070
Jacques Monestier, sculpteur d'automates
Spore, jeu de simulation de la vie
Pandora Box

6 mars 2006
par Christophe Jacquemin

Après les Sims, Will Wright concocte Spore, jeu de simulation de la vie

Logo SporeMondialement connu depuis le succès des Sims, Will Wright - co-fondateur de la société de création de jeu vidéo américaine Maxis(1) - est l'un des développeurs et concepteurs de jeux parmi les plus créatifs de cette planète. Ses afficionados ont pu d'ailleurs s'en rendre compte l'année dernière lors de la Game Developers Conference de San Francisco, au cours de laquelle il présentait le 11 mars son projet "Spore", particulièrement ambitieux. Vu l'avancement de ce qu'il montrait, on pouvait en déduire que ses équipes devaient déjà travailler depuis pas mal de temps sur son concept. En tous cas la sortie de Spore ne devrait plus tarder [ajout septembre 2008 : le jeu est disponible en France depuis le 4/09/08 http://eu.spore.com/home.cfm?lang=fr].

Will Wright , l'année dernière, lors de la Game Developpers Conference de San FransiscoMais de quoi s'agit-il ?
Disons qu'il s'agit d'un jeu qui invite à mettre en pratique sa propre vision de l'évolution des êtres vivants, de l'état primaire d'organisme unicellulaire, jusqu'à celle aboutissant à la conquête de l'espace et des galaxies, en mélangeant bien sûr de très nombreux genres.
Pour cela, Spore se joue en six phases [voir la vidéo à la fin de l'article], chacune s'intéressant à un aspect particulier de l'évolution et chacune présentant un type de jeu bien distinct, Will Wright ayant confié vouloir rendre hommage aux jeux qu'il considère comme ses favoris, dont la liste va de Pac-Man, Cubivore et Diablo à Populous, Sim-City et Civilization.

Maintenir en vie sa créationAinsi, dans une première phase, il s'agit d'essayer de maintenir en vie un organisme unicellulaire créé par le joueur, placé ici au niveau de la vie microscopique où il faut manger ou être mangé, assimiler d'autres organismes et façonner les propriétés qui vont permettre à cette cellule de se complexifier
. Le but est de faire évoluer sa créature sur plusieurs générations afin de la rendre plus forte et lui faire remonter petit à petit la chaîne alimentaire.

Les créatures se rassemblent en tribuCette vie qui s'exprime d'abord dans l'eau, va petit à petit passer sur la terre. Dans cette nouvelle phase, l'accent sera alors mis sur le combat de sa créature pour la vie. "Tout est généré de façon procédurale : les mouvements de la créature, sa façon de combattre, de se nourrir ou de se déplacer n’est absolument pas prédéfinie" explique Will Wright. Dit en d'autres termes : ce sont les actions du joueur qui décident de toute l'évolution du jeu.
Vos créatures se multiplieront et se rassembleront en tribus, le jeu glissant alors vers la stratégie temps réel (RTS), nécessitant la gestion de la nourriture, des outils...
Conception, défense des villesNous passons alors à l'échelle de la Sim City(2) : le joueur doit désormais se préoccuper de l'architecture, des technologie et des infrastructures, qui pourront être paramétrées à l'envi. A la cinquième phase, il s'agit de passer à la conquête de la planète, d'assurer son pouvoir sur les autres civilisations (un peu à l'image du célèbre jeu Civilizations(3) créé par Sid Meier), ceci par la diplomatie, le commerce, la stratégie guerrière et militaire...

Le temps de la conquête spatialeViendra alors le temps de la conquête des galaxies et de l'expansion de votre civilisation dans le cosmos... Et pour cela, vous aurez notamment dans votre trousse à outils la possibilité de terraformer les planètes pour les rendre accueillantes.

Le jeu sera disponible sur PC mais aussi sur les consoles portables (Xbox 360...), si l'on en juge l'annonce d'emploi publiée récemment par Electronics Arts, recherchant un designer expérimenté dans les portables qui serait chargé de "designer, créer et entretenir système et contenus pour des versions portables du jeu Spore".
Signalons également que les joueurs pourront partager leurs créations via internet grâce à une base de données centrale, chacun pouvant incorporer dans son monde des créatures et objets conçues par d'autres joueurs.


Film de présentation de "Spore" montré l'année dernière à l'occasion de la
Game Developers Conference de San Francisco (mars 2005 ) - Durée : 35' 47

(1) http://www.maxis.com/ : créée en 1987, cette société appartient depuis 2003 au géant américian Electronic Arts, principal développeur et producteur mondial de jeux vidéos (après Nittendo).
(2) http://www.maxis.com/ : célèbre jeu de gestion de villes, créé en 1989 par Will Wright.
(3) http://www.civ4.com/

Pour en savoir plus
Spore - site de présentation (qui garde bien encore le secret avec une simple bande-annonce) : http://spore.ea.com/


© Automates Intelligents 2006

 

 

   Sur le site
Sur le web   





 

 

 

Qui sommes nous ? Partenaires Abonnement Nous Contacter

© Association Automates Intelilgents