Plan du site Aide Abonnement Nous Contacter


Actualité
Editorial
Interviews
Démocratie
Visites virtuelles
Art. Imaginaire
Du côté des labos
Le feuilleton
Manifestations
Biblionet
CD Rom
Echanges
Liens Utiles

 

Accueil > Biblionet
Automates Intelligents utilise le logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue.
 
Archives

Gravity's Engines

Phi, a voyage from the brain to the soul

A propos du livre Mindful Universe

La médecine personnalisée

6 Septembre 2001
Notes par Christophe Jacquemin

Requiem pour une puce
Gérard Ramstein

Requiem pour une puce
Gérard Ramstein


Editions du Seuil, 384 pages, Collection : Littérature tous publics, mars 2001


Spécialiste de l'extraction des connaissances appliquée à la biologie moléculaire et à la génomique, Gérard Ramstein, 41 ans, mène ses recherches à l'Institut de recherche en informatique de Nantes (IRIN).
Il est également maître de conférence en informatique à l'Ecole polytechnique universitaire de cette même ville, où il enseigne notamment la conception et la programmation objet.

http://www.sciences.univ-nantes.fr/info/recherche/Theme_SIC/sous_theme5/index.html
Contact : gerard.ramstein@polytech.univ-nantes.fr

On pourrait classer ce roman dans la veine du policier à l'anglaise, dans la droite ligne des Conan Doyle et autre Agatha Christie.
Requiem pour une puce se lit avec délectation avec son pesant de meurtres et d'énigmes. Mais c'est bien plus qu'un roman à suspense : une fois le livre refermé, les fondements de l'informatique n'auront enfin plus de secrets pour le lecteur "non-initié", celui qui s'est toujours estimé trop bête pour comprendre, celui qui utilise tous les jours un ordinateur, aurait aimé savoir comment cela marche mais qui par peur du "trop compliqué" (ou peut-être par flemmardise) n'a jamais poussé plus avant.

7 décembre 1929. Georges Stibitz vient d'être assassiné. Gisant au pied du tableau noir dans son bureau du King's College, il tient encore dans sa main inerte la craie avec laquelle il a écrit une série d'équations ainsi que deux lettres accusatrices : ED. C'est le début d'une série de meurtres qui prive l'université de Cambridge de ses plus éminents professeurs.
Qui tue à l'heure du thé ? James Langsdale, de Scotland Yard, est chargé de l'enquête. Affaire difficile, dans laquelle l'inspecteur va bénéficier du concours d'Alain Turing, jeune étudiant brillant et excentrique, et de son professeur de physique quantique Arthur Eddington, aidant à décortiquer les travaux que menaient les défunts.
Mais que veut donc dire ce message suite de 0 et de 1 découvert dans le bureau de Georges Stibitz , message qui décodé révèle : "Seul dans l'azur vole le vautour. Que savent les vieux maîtres? - Le sens de la voie.
Quels rapports ont ces meurtres avec la logique binaire, les langages de programmation et l'intelligence artificielle ?

Au fil des pages, le lecteur trouvera de nombreux schémas explicatifs bien intégrés au récit et se délectera de la parole de scientifiques célèbres, pionniers illustres de l'histoire de l'informatique. Si les rôles qui leur sont attribués dans ce récit sont évidemment fictifs* (aucun bien sûr n'est mort assassiné), ils sont tous cependant concepteurs de calculateurs électroniques réalisés dans les années 1940. Il ne faudra pas chercher non plus, dans la description des débuts de l'informatique faite ici, des éléments historiques réels : le roman condense en un mois des recherches qui s'étalent en fait sur une bonne quarantaine d'années. Ceci pour le plus grand bien du lecteur qui, énigme arrivée à son terme, aura pu survoler des concepts tels que logique binaire, architecture des ordinateurs, algorithmique, langages de programmation, intelligence artificielle et vie artificielle.

Voici, par ordre d'apparition, la liste de certains protagonistes présents dans ce roman imaginaire

  • Arthur Eddington, professeur de physique d'Alan Turing, a qui l'on doit une théorie de l'univers et une estimation du nombre de ses particules : 1080 (nombre d'Eddington)

  • Georges Stibitz, père du Model K, premier au monde à avoir réalisé en 1939 un calcul binaire dans sa cuisine, avec quelques relais de téléphone assemblés sur une planche de bois,

  • Alan Mathieson Turing, brillant mathématicien qui a démontré l'indécidabilité des mathématiques, inventeur de la machine de Turing, et du fameux test de Turing. Il est également le père des réseaux de neurones formels**,

  • Konrad Zuse, père de la série des Z. Il a construit en 1936 le premier calculateur binaire programmable à vocation universelle,

  • Howard Aken, scientifique qui a mis au point en 1943 l'ASCC, calculateur à relais pour la société IBM. Il est également le père du Harvard Mark 1, ordinateur fonctionnant déjà avec des cartes perforées et qui nécessitait plusieurs tonnes de glace par jour pour le refroidir,

  • John V. Atanasoff, père de l'ABC, qui a conçu en 1939 le premier calculateur (non programmable) fonctionnant avec des tubes à vide,

  • Maxwell Newman, enseignant à Cambridge. A été l'un des professeur d'Alan Turing et a dirigé le laboratoire de calcul électronique de l'université de Manchester,

  • John Von Neumann, mathématicien qui a participé aux projets ENIAC et EDVAC. A mis au point l'architecture interne des ordinateurs décrite dans ce livre et telle qu'elle existe aujourd'hui.

  • Presper Eckert et William Mauchly, pères de l'ENIAC en 1945, ordinateur doté de tubes à vide ayant ouvert l'ère de l'électronique.

* Notons cependant que les anecdotes rapportées sur Alan Turing sont de sources bibliographiques (comme par exemple sa façon très personnelle de jouer aux échecs).
**Si les connexionnistes modernes considèrent Frank Rosenblatt comme le fondateur de la discipline (parce qu'il aurait publié le premier article sur le sujet en 1957), rappelons que Turing avait déjà étudié les réseaux de neurones dans un article "Intelligent Machinery", publié en 1948.

Automates Intelligents © 2001

 




 

 

 

Qui sommes nous ? Partenaires Abonnement Nous Contacter

© Association Automates Intelligents
Mention légale CNIL : 1134148