Plan du site Aide Abonnement Nous Contacter


Actualité
Editorial
Interviews
Démocratie
Visites virtuelles
Art. Imaginaire
Du côté des labos
Le feuilleton
Manifestations
Biblionet
CD Rom
Echanges
Liens Utiles

 

Accueil > Biblionet
Automates Intelligents utilise le logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue.
 
Archives

Gravity's Engines

Phi, a voyage from the brain to the soul

A propos du livre Mindful Universe

La médecine personnalisée

16 février 2006
Présentation par Christophe Jacquemin

Matière première,
Revue d'épistémologie et d'études matérialistes

Couverture du n°1 de la revue "Matière première"

Matière première, Revue d'épistémologie et d'études matérialistes
n°1 : Nature et naturalisation

F. Athané, E.Machery et M. Silberstein (dir.) - Editions Syllepse, 2006, 289 pages

Signalons la nouvelle revue Matière Première, belle initiative de la très active maison d'édition Syllepse (dont nous avons déjà présenté et commenté l'ouvrage Les Matérialistes (et leurs détracteurs) dans ces colonnes). Chaque jour, on nous dit, même en France, patrie de la Libre-pensée et des Lumières, que critiquer les religions relève du blasphème ou, tout au moins, pourrait être considéré comme un manque de respect pour les croyants. Afin de démontrer le contraire, il faut sans doute expliquer au nom de quelles convictions on formule ces critiques. Le matérialisme et ses implications philosophiques et scientifiques (pour reprendre les termes de l’éditorial ci-dessous) représentent un ensemble d’idées et de convictions intellectuelles et morales que, pour notre part, nous jugeons bien préférables à toutes les affirmations des religions contemporaines. En dehors de nos propres articles, qui essayent de s’inspirer du matérialisme scientifique pour se montrer à la hauteur des grands esprits qui nous ont précédés dans la lutte contre l’obscurantisme, nous sommes heureux de donner la parole, chaque fois que possible, à ceux qui, généralement meilleurs avocats que nous, militent pour la même cause. JPB/CJ

Le premier numéro de la Revue, titré Nature et naturalisation, sera disponible à partir du 9 mars 2006 sur abonnement ou en librairie. En avant-première, Automates Intelligents vous en livre l''éditorial :


Le matérialisme contemporain et ses multiples implications philosophiques et scientifiques restent, en France, fort mal compris. Or les enjeux de connaissance qui leur sont liés se révèlent cruciaux, qu'il s'agisse de la physique, des sciences de la vie, des neurosciences, ou des sciences humaines. Entre le trivial mépris du matérialisme, le matérialisme qui n'ose se donner pour tel, la spécialisation à outrance des recherches, et les formes vieillies d'un matérialisme mal informé des sciences, il est désormais nécessaire de redonner à cette pensée une identité théorique forte et affirmée. Ce constat, nous l'avions fait dans Les matérialismes (et leurs détracteurs) (sous la direction de J. Dubessy, G. Lecointre et M. Silberstein, Syllepse, 2004).

L'intérêt et les débats suscités par ce livre nous invitent à prolonger cette réflexion par une série de recueils de textes pluridisciplinaires : la revue Matière première.
Le présent volume a pour axe thématique la question de la naturalisation. Ce dernier terme est encore peu connu ; il désigne l'opération par laquelle la philosophie la plus perspicace, en rapport avec les avancées des sciences de la nature, se donne les moyens d'expliquer, par des processus naturels, différents phénomènes relégués d'ordinaire dans les limbes de l'introspection ou de l'éternel inconnu. Il s'agit notamment des fonctions dites supérieures du cerveau : la conscience, l'intentionnalité, etc. Le chantier conceptuel est immense, en pleine effervescence.
Nous essayons de rendre compte de quelques-uns de ces débats, sans oublier nos préoccupations constantes : le souhait d'une plus large diffusion de ces idées trop souvent confinées dans les cénacles de spécialistes, et la lutte contre les impostures intellectuelles.

Sommaire du n°1

Introduction : Les naturalisations : matérialisme des matériaux et cohérence des sciences – François Athané, Édouard Machery & Marc Silberstein

Nature et naturalisations
Matérialismes et naissance de la paléontologie au 18e siècle – Pascal Charbonnat
Corps et esprit chez Diderot et La Mettrie – François Pépin
Un matérialisme désincarné :
la théorie de l’identité cerveau-esprit – Charles T. Wolfe
La naturalisation de l’intentionnalité :
approche et critique de la théorie de Fred Dretske – Marie-Claude Lorne
La contribution de Ruth Millikan à la philosophie matérialiste de l’esprit – Nicolas Shea
La dialectique de la nature contre le matérialisme – Denis Collin

Philosophie des sciences et réalisme
Épistémologie critique de la notion de gène – Pierre-Emmanuel Tendero

La conception sémantique des théories scientifiques.
I. En quoi a-t-elle pu se dire « sémantique »? – Soazig Le Bihan
Matérialismes et sciences – Mario Bunge

Impostures
Science et mystifications paléoanthropologiques à l’ombre des uniformes – Frédéric Laudet

Références bibliographiques
Les auteurs et contributeurs
 


7




31
55

77

101

127
157






183


215
251


263


275
289


Automates Intelligents © 2006

 




 

 

 

Qui sommes nous ? Partenaires Abonnement Nous Contacter

© Association Automates Intelligents
Mention légale CNIL : 1134148