Plan du site Aide Abonnement Nous Contacter


Actualité
Editorial
Interviews
Démocratie
Visites virtuelles
Art. Imaginaire
Du côté des labos
Le feuilleton
Manifestations
Biblionet
CD Rom
Echanges
Liens Utiles

 

Accueil > Biblionet
Automates Intelligents utilise le logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue.
 
Archives

Gravity's Engines

Phi, a voyage from the brain to the soul

A propos du livre Mindful Universe

La médecine personnalisée

23 mai 2007
Présentation et commentaires par Christophe Jacquemin

Futur 2.0

Couverture du livre :  Futur 2.0

Futur 2.0
Comprendre les 20 prochaines années
par Maxence Layet, Philippe Bultez Adams et Frédéric Kaplan (ouvrage collectif)

Co-édition FYP Editions/Futuroscope
128 pages - Avril 2007

Quoi de plus naturel, pour fêter les 20 ans du Futuroscope, que la sortie de cet ouvrage, un peu à l'image de ce parc d'attraction qui n'a de cesse depuis sa création de nourrir l'imagination et la créativité de ses visiteurs en leur proposant de vivre toutes sortes d'expériences comme autant de "petits morceaux" de futur".
Réalisé en co-édition avec FYP Editions(1) ce livre tout public, au contenu clair et richement illustré, donne des clés permettant d’imaginer, d'appréhender et de mieux comprendre notre avenir et les technologies qui auront un impact sur nos vies dans les deux prochaines décennies.
Original, ce livre évite le piège si souvent constaté dans d'autres ouvrages, qui ne constituent le plus souvent qu'un simple catalogue de nouvelles technologies dont on nous rebat sans cesse les oreilles. Car plus que de se contenter de vouloir prédire le futur (ce qui ne serait déjà pas si mal), les auteurs s'attachent ici à fournir les éléments qui permettent de mieux l'imaginer et de le comprendre, plaçant sans cesse l'homme au centre des usages.

© RATP - Courtoisie de FYP EditionsL'ouvrage s'organise autour de 7 chapitres : Numérique, machine ; Mobilité ; Ville ; Société ; Nature et environnement, Bien-être et sensoriel ; Culture.
L'ensemble, multiforme, s'enrichit de la contribution de chercheurs, philosophes, sociologues et artistes(2) qui imaginent et racontent leur vision du monde de demain,
Invitation à ouvrir notre esprit, ce livre conduit alors à diversifier nos connaissances, insistant aussi sur l'analyse des enjeux économiques, socioculturels ou éthiques des mutatations technologiques.
Au rythme du progrès des technosciences(3) l'ouvrage nous introduit dans un monde où les circulations augmenteront, où les objets deviendront intelligents et dans lequel la complexité des interactions réelles et virtuelles croîtra à la vitesse des progrès de l'informatique.

Cette table robotique imaginée par Ian Gonsher illustre une approche possible de la "robotisation des objets" © Courtoisie de Frédéric Kaplan
Cette table robotique imaginée par Ian Gonsher illustre une approche possible de la "robotisation des objets" © Courtoisie de Frédéric Kaplan

Calcul scientifique hautes performances appliqué à la chimie moléculaire.  Partitionnement et distribution des atomes d'une protéine d Bacillus Licheniformis sur les processeurs d'un calculateur parallèle © INIRA - Courtoisie de FYP Edition Un monde bientôt à nos portes où l'échelle de la connaissance du vivant et de l'intervention sur la vie descendra au niveau des nanomesures et nanointerventions: allongement de la vie, réparation, ajout de capacités nouvelles.
Monde de villes qui grandiront, malléables, et mieux organisées. Monde futur dans lequel les supports de la connaissance et de la © Courtoisie de FYP Editionsculture seront bien différents de ceux connus actuellement.

Monde dans lequel il faudra aussi prendre en compte le fait que les hommes seront toujours plus nombreux à consommer sur une terre qui n'est pas extensible à l'infini. Et ici, l'ouvrage se veut optimiste, montrant que les développements futurs ne pourront exister sans désormais porter en eux les remèdes à la surconsommation et à la pollution de la planète : nouvelles techniques de transports, nouvelles sources d'énergies, capture des gaz à effets de serre, production agricole repensée...
Photo : D.RCe beau livre, à la fois dans le fond et dans la forme, démontre qu'il est possible de produire des ouvrages grand public qui ne pèchent pas par leur superficialité. Si autrefois, les ouvrage d'anticipations décrivaient un monde tout fait, nous avons ici l'esquisse ou les grandes lignes d'un monde encore à faire. Un monde ni forcément apocalyptique, ni forcément paradisiaque, mais où il s'agit d'inventer et de faire, dans un cadre raisonnablement imaginable.

(1) FYP pour "Fallait Y Penser" www.fypeditions.com, qui a déjà réalisé l'année dernière - et toujours pour le Futuroscope - , l'ouvrage "Robots extraordinaires" (voir notre recension). Très remarquée dès le lancement de son "Robots, genèse d'un peuple artificiel" (voir notre recension), cette jeune maison d'édition a pour ambition de décrire et analyser les pratiques et usages des nouvelles technologies et de l'innovation. Dans ce cadre le catalogue doit bientôt s'enrichir le 3 juin avec la parution d'"Every[Ware] - La révolution de l'ubimédia" (par Adam Greenfield) et de "Culture d'univers - Jeux en réseaux, mondes virtuels, le nouvel âge de la société numérique " (ouvrage collectif coordonné par Franck Beau), "Objets bavards" (Bruce Sterling) ainsi que "Technology Matters" viendront en septembre, et "Ville 2.0" début 2008.
(2) Avec, par ordre d'apparition, les contributions de : Adams Greenfield (designer numérique et fondateur du principe de l'Every[ware], Frédéric Kaplan (chercheur en intelligence artificielle), Daniel Kaplan (délégué général de la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING), Robert A. Freitas (chercheur en nanomédecine), Stephane Cobo (ingénieur et urbaniste), Albert Asséraf (directeur stratégie de JCDecaux France), Jacques Ferrier (architecte),Luc Gwiazdzinski (géographe) François Schuiten (dessinateur, scénographe), Gilles Lipovetsky (sociologue, professeur de philosophie), Henri Isaac (économiste, maître de conférences à l'université de Paris Dauphine), Michel Godet (professeur aux Arts et Métiers), Jacques Attali et Sébastien Duquet (PlaNet Finance), Patrick J Gyger (directeur de Maison d'ailleurs), Corine Lepage (avocate, ancien ministre de l'Environnement), Bertrand Picard (président de Solar Impulse), Guy Pignolet (membre du bureau du Sunsat Energy Council), Eric Le Bourg (chercheur au CNRS, spécialiste du vieillissement), Jean-Luc Petitrenaud (journaliste gastronomique), Didier Fass (chercheur au Loria Inria Lorraine), Frank Beau (chercheur et spécialiste des technologies de l'information), Emmanuel Parody (jounaliste spécialisé dans les technologies de l'information).
(3) La technoscience doit s'entendre ici comme la science qui gouverne des applications techniques fortement intriquées à la connaissance théorique et faisant appel à des approches scientifiques variées. Citons par exemple la biologie intégrative, la génomique, la robotique, les nanotechnologies, la climatologie, la science des systèmes complexes...


Automates Intelligents © 2007

 




 

 

 

Qui sommes nous ? Partenaires Abonnement Nous Contacter

© Association Automates Intelligents
Mention légale CNIL : 1134148