Plan du site Aide Abonnement Nous Contacter


Actualité
Editorial
Interviews
Démocratie
Visites virtuelles
Art. Imaginaire
Du côté des labos
Le feuilleton
Manifestations
Biblionet
CD Rom
Echanges
Liens Utiles

 

Accueil > Biblionet
Automates Intelligents utilise le logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue.
 
Archives

Consciousness and the Brain

Our mathematical universe

Le monde jusqu'à hier

The wave function

30 mai 2013
Présentation Alain Cardon

Le monde jusqu'à hier

Alain Cardon

Les systèmes de représentation
et l'aptitude langagière


Présentation de l'ouvrage
par Alain Cardon,
Professeur des Universités en Informatique
Mai 2013

Ce livre finalise mes recherches sur la conscience artificielle. Elles ont donné lieu à la publication de nombreux articles et ouvrages évoqués sur mon site. Ces recherches se sont toujours appuyées sur une science, l’informatique. Celle-ci, que l‘on confond souvent avec les technologies et les produits marchands s‘en inspirant, concerne fondamentalement ce qu’il est possible de représenter par des calculs portant sur des nuées d’informations.

Pour moi, la grande question que pose l‘informatique est la suivante : peut-on modéliser la pensée telle que nous la générons dans nos cerveaux par un système artificiel qui produirait les mêmes résultats ?
J’ai répondu oui, et je développe des éléments de réponse dans ce dernier livre. Il m’a fallu d’abord comprendre l’architecture du système psychique. Je me suis appuyé dans ce but sur les travaux de Sigmund Freud, qui n’ont rien perdu de leur pertinence. J’ai transposé ses modèles fondés sur la notion d’énergie, ce qui était le concept disponible à son époque, en les appliquant à la génération de formes informationnelles, c’est-à-dire de formes constituées d’informations qui se coactivent.

Il s’agit d’une position strictement matérialiste qui considére le système psychique comme un espace de génération de formes informationnelles sous les contraintes d’une architecture particulière. Il est possible alors d’identifier un inconscient avec des pulsions et une mémoire organisationnelle, un préconscient et finalement un conscient qui éprouve des sensations et poursuit à partir d‘elles une quête incessante de production d’idées.

Mais ce faisant j’ai rencontré deux questions inévitables :
- Pourquoi l’homme communique-t-il à partir de langages formalisés ?
- Est-il le seul parmi tous les mammifères à avoir développé cette aptitude ?

Je propose deux éléments de réponse :

  1. Le système psychique humain est constitué de deux sous-systèmes aux architectures similaires et qui se coactivent continuellement, un sous-système psychique sensible et un sous-système apte à l’abstraction et au langage.

  2. Ce système psychique humain est le résultat d’une évolution des systèmes de représentation. Ceux-ci partent d’un système simplement réactif pour aboutir au système humain en utilisant la contrainte d’une loi organisationnelle : complexifier les systèmes faits de systèmes par copies, duplications, oppositions, déformations.

Je développe longuement ces deux thèses dans ce livre. J'obtiens deux conclusions :

  1. Il existe une loi organisationnelle opportuniste propre au vivant qui commande l’évolution des organismes lorsque le milieu physique le permet. Cette loi a permis d’aboutir, par une complexification opportune systématique, à un système psychique de représentation capable d’utiliser ses propres productions comme des éléments manipulables. Il crée en lui pour ce faire des symboles représentant des choses, des événements, des idées.

  2. Aussi puissant qu’il soit, le système psychique humain présente cependant une grande fragilité. Il est dual du fait de la coexistence des deux sous-systèmes évoqués ci-dessus, système sensible et système langagier. Pour que ce dernier puisse créer des idées, il doit abstraire, réduire tout ce qu’il voit à des éléments de langage et ce faisant se couper totalement de la nature. Il ne peut donc plus, contrairement aux animaux plus simples, se la représenter telle elle est. Aucune langue n’est neutre ni naturelle, elle est un produit social sur lequel il n’y a pas de maîtrise éthique. Elle permet donc de fuir dans l’imaginaire, les idéologies et dans les technologies qui peuvent prétendre les faire vivre.

Un dernier problème, très inquiétant, doit être mentionné.
Dans notre civilisation où l’on utilise à tous les niveaux et partout la volonté de puissance, où l’on se bat pour gagner contre l’autre et contre tous les autres, le modèle de système psychique que j’ai développé est transposable dans l’artificiel. Le monde de l’informatique aujourd’hui est celui des processeurs en réseaux liés à d’innombrables composants électroniques, qui communiquent quand les utilisateurs le demandent mais aussi quand ils ne le demandent pas.

Nous voyons donc s’installer un système méta, qui génère des représentations et jugements portant sur les comportements des innombrables utilisateurs de petits systèmes informatiques locaux. Il évalue ce que font ces utilisateurs, le plus souvent pour mieux les contrôler. Ce système méta dispose dorénavant de pulsions artificielles, de tendances, de besoins, d’intentions.

Comment éviter une telle situation ? D’abord, comme je l’ai fait pour ma part, en m’abstenant de réaliser des développements informatiques nouveaux tant que des organisations citoyennes efficaces ne se sont pas mises en état de comprendre, discuter et au besoin réorienter ces développements. Il s’agit de mon message le plus important, celui d’un simple scientifique qui s’adresse à tous les citoyens pour que la science, grâce à eux, retrouve pleinement sa conscience.

Lire l'ouvrage
(
publié sous Licence Creative Commons)

Vous pouvez réagir à cet article sur
http://www.facebook.com/automates.intelligents


Automates Intelligents © 2013

 




 

 

 

Qui sommes nous ? Partenaires Abonnement Nous Contacter

© Association Automates Intelligents
Mention légale CNIL : 1134148