Plan du site Aide Abonnement Nous Contacter


Actualité
Editorial
Interviews
Démocratie
Visites virtuelles
Art. Imaginaire
Du côté des labos
Le feuilleton
Manifestations
Biblionet
CD Rom
Echanges
Liens Utiles

 

Accueil > Du côté des labos
Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue.
 
Archives
2010-2011
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
En guise d'introduction

18 mai 2003

Robopolis : les robots ont enfin leur magasin

par Christophe Jacquemin

Voilà, c'est écrit en gros sur la devanture : ROBOPOLIS. Les Parisiens roboticiens en herbe ont bien de la chance. Grâce à deux passionnés, c'est devenu une réalité. Poussez la porte du 107 boulevard Beaumarchais : vous venez de pénétrer dans le premier magasin en France dédié à la robotique.
Jérome Damelincourt Cette boutique - qui vient d'ouvrir ses portes début mai- est l'aboutissement d'un projet qui chemine depuis plus de deux ans dans la tête de Jérome Damelincourt et de Frédéric Fournaise, deux ingénieurs déjà à l'origine du site Vie artificielle (http://www.vieartificielle.com), souvent signalé dans nos colonnes. C'est d'ailleurs par le biais de ce site qu'est née cette idée de boutique : "Depuis maintenant plus de deux années d'existence, il nous a permis de bien appréhender le marché et de prendre conscience de la difficulté que rencontraient les passionnés de robotique pour trouver leur bonheur. Aucun lieu réel ou virtuel ne regroupait l'ensemble de ces produits", explique Jérome Damelincourt.

Boutique Robopolis : jouets Lego et  SpyboticsComme toute bonne idée, c'est une idée simple. Et on se demande pourquoi personne ne l'avait eue avant eux.
Et du public pour une telle boutique, il en existe ! Il suffit pour s'en convaincre de voir par exemple le succès qu'obtient auprès des jeunes la "robot cup" relayée par l'émission E=M6 et l'Association nationale Sciences Techniques Jeunesse (ANSTJ) [voir par exemple notre actualité du 17/05/2002].
Et puis, la vue poussiéreuse d'une robotique exclusivement consacrée au monde industriel (style robots de chaînes de montage...) a vécu... Désormais, la robotique est également ludique, ce qui n'empêche pas son sérieux. N'est-ce pas le jeune chercheur Erwan Lavarec (concepteur du robot ludique Pekee et aujourd'hui patron de la société Wany Robotics) qui me confiait déjà en novembre 2000 lors d'une interview que durant ses études à l'université: "les petites applications comme la robotique domestique ne semblaient pas assez nobles. En tout cas, c'est l'impression que l'on m'en donnait. D'ailleurs, cela n'a pas vraiment changé. Il est en effet encore difficile de convaincre les Boutique Robopolis : le stand des robots autonomeslaboratoires qu'une application ludique puisse donner lieu à une publication scientifique..." . On voit aujourd'hui ce qu'il en est : le robot Pekee existe, il est utilisé comme plate-forme par nombre de laboratoires ; les compétences de cette jeune équipe sont désormais reconnues dans le cadre de contrats de licensing signés avec des industriels, par exemple dans le domaine de l'électro-ménager (aspirateurs robotisés) ou du jouet...
Robots jouets ? Notre pays n'y croyait pas... Pourtant désormais, à l'approche de Noël et pour le plus grands plaisirs des enfants (et de leurs parents), ils envahissent chaque année les rayons des grands magasins (cf. nos articles "Noël 2001 : la ménagerie électronique est arrivée" et "Les B.I.O-bugs). Offrez l'un de ces robots à votre enfant et vous risquez fort d'en faire un mordu de la robotique. Très vite il voudra en savoir plus, qu'on lui explique comment ça marche et, qui sait, voudra les concevoir lui-même.
Mais comment aller plus loin pour le non connaisseur : jusqu'à présent la robotique n'était présente que dans certains magasins d'électronique - et encore de façon confidentielle ou vraiment partielle.

Aspirateur autonome cleaner RC 3000 de KärcherMais grâce à Jérome Damelincourt et Frédéric Fournaise, la robotique a maintenant pignon sur rue. Une boutique où l'accueil y est chaleureux et le conseil des plus avisés. Le magasin Robopolis met d'ailleurs l'accent sur la découverte et la présentation des robots : des tables de présentation animées et une zone de démonstratioRobot en démonstrationn de 9m² favorisent l'échange avec les visiteurs. On a pu notamment y voir évoluer le robot aspirateur autonome cleaner RC 3000 de Kärcher (dont Robopolis est le revendeur exclusif). Du 31 mai au 7 juin seront présentés les Mindstorms : on pourra voir évoluer des robots construits mais aussi mieux appréhender les mécanismes qui permettent de comprendre les fonctionnement de la mécanique, le tout agrémenté de fiches explicatives...

Les robots de collectionSi l'on trouve chez Robopolis la plus large gamme, allant du robot le plus simple jusqu'au robot autonome (et même des copies de robots de collection des années 50-60), l'objectif est aussi de proposer l'ensemble des produits (trop souvent oubliés) qui tournent autour du domaine : livres, DVD et VHS, et même outils (kit de soudage et autres mini pince multifonctions ainsi que chargeur/ déchargeur NiCd & NiMh)... Ainsi, vous retrouverez les grands classiques de la science-fiction d’Asimov ou bien l’univers de L’Incal en bandes-dessinées. Pour les plus exigeants, la boutique regorge d’ouvrages scientifiques* sur des thèmes allant de l'intelligence artificielle au sciences cognitives, en passant par la logique, la vie animale ou le chaos.... Le rayon livre technique fournit quant à lui une aide sur la construction des robots, l'électronique, la mécanique, les PIC et la programmation, que l'on s'adresse aux débutants ou aux plus expérimentés (BTS et chercheurs).
Même les tous jeunes n'ont pas été oubliés : la boutique propose des agencements adaptés à leur taille et de nombreux produits selon les âges, tels que des robots-jouets, jeux de construction et livres éducatifs.

Les écoliers et lycéens du quartier ne se sont pas fait prier... Dès le jour de l'ouverture, la boutique était adoptée... "L'un d'entre eux m'a déjà demandé des conseils concernant les moteurs pas à pas" s'entousiasme Jérome Damelincourt.
L'initiative est à saluer. On pourrait même lui décerner le titre "d'oeuvre d'utilité publique" : à l'heure où les cursus scientifiques sont de plus en plus désertés, ces jeunes sont très certainement nos chercheurs de demain. Et cela, grâce à l'enthousiasme des concepteurs de cette boutique.

Que les non-Parisiens se consolent : tous les articles vendus boulevard Beaumarchais sont aussi disponibles sur la boutique Robopolis en ligne http://www.robopolis.com.


* A noter qu'on trouvera sur les rayons nos deux livres "Entre science et intuition, la conscience artificielle" [Jean-Paul Baquiast et Alain Cardon, Automates Intelligents Edition, 2003] et "Modéliser et concevoir une machine pensante - Approche constructible de la conscience artificielle" [Alain Cardon, Automates Intelligents Edition, 2003].

Pour en savoir plus
Robopolis est ouvert du lundi au samedi de 10h à 20h.
107 boulevard Beaumarchais, 75003 Paris - métro n°8 - St Sébastien Froissart.
tel : 01.44.78.01.18
Tous les articles vendus sont également disponibles sur la boutique en ligne : http://www.robopolis.com
Contact :
contact@robopolis.com



© Automates Intelligents 2003

 

   Sur le site
Sur le web   





 

 

 

Qui sommes nous ? Partenaires Abonnement Nous Contacter

© Association Automates Intelligents
Mention légale CNIL : 1134148