Flux RSS
Avec Probablement à peu près correct, l'informaticien théoricien Leslie Valiant propose une synthèse générale de l'apprentissage et de l'évolution pour montrer comment, individuellement et collectivement , nous survivons et prospérons dans un monde aussi complexe que le nôtre. La clé réside ici pour l'auteur dans des algorithmes "probablement approximativement corrects", concept qu'il a forgé pour expliquer comment un comportement efficace peut être appris. Le modèle montre notamment que la résolution pragmatique d’un problème peut apporter une solution satisfaisante en l’absence de toute théorie le concernant.
 

Probablement approximativement correct, ouvrage de Leslie ValliantProbablement approximativement correct
Les algorithmes de la nature pour apprendre à vivre et prospérer dans un monde complexe

Leslie Valiant

Traduit de l'anglais par Ivan Lavallée.
Préface de Cédric Villani

Editions Cassini - Août 2018 - 288 pages

 
Leslie ValiantLeslie Valiant, professeur d'informatique et de mathématiques appliquées à l'université Harvard, est spécialiste de l'informatique théorique. Pionnier des études sur l'intelligence artificielle, il a contribué au développement de la théorie de la complexité.
Ses travaux couvrent plusieurs domaines théoriques de la science informatique. Il a notamment travaillé sur la théorie de la complexité, l’algorithmique parallèle et l’apprentissage. Il s’intéresse également aux neurosciences, à l’évolution et à l’intelligence artificielle. Il est titulaire de nombreux prix prestigieux, parmi lesquels le Prix Turing, obtenu en 2010, considéré comme l'équivalent du Prix Nobel pour l'informatique.

En 1979, Leslie Valiant a introduit le concept de classe P, qui permet de classer selon leurs difficultés un grand nombre de problèmes algébriques, numériques ou combinatoires. Il a, par ailleurs, montré tout l'intérêt du calcul parallèle en concevant en 1980 une méthodologie de routage aléatoire qui peut s'appliquer sur un réseau de communication.
Les algorithmes développés en 1990 dans le cadre de son modèle BSP (bulk synchroneous parallel, «parallèle synchrone global») font le lien entre l'architecture des ordinateurs parallèles et leur programmation.
En 1983, Leslie Valiant propose le modèle PAC (pour probablement approximativement correct), qui lui permet de développer une théorie de l'apprentissage informatique.

Dans son livre Circuits of the Mind (Oxford University Press, 1994), il décrit un modèle de calcul neuronal qui essaie de représenter le fonctionnement du cortex.

Probablement Approximativement Correct est un livre dense de 250 pages, comportant de nombreuses références. S'il n'est pas d'une lecture à la portée du grand public, il est néanmoins écrit en un style facile, quasiment familier,  et finalement accessible à tous ceux qui s'intéressent à l'informatique, ses origine et son avenir possible .

L'ouvrage aborde la question de l'évolution dans la nature de ce que l'on qualifie d'intelligence.
Pour cela, il étudie dans le détail ce que l'on nomme les "algorithmes d'apprentissage". Ceux-ci sont aujourd'hui au cœur de l'Intelligence Artificielle. Mais l'auteur montre qu'ils sont aussi au cœur du vivant. Les activités des cellules pour se nourrir et survivre, par exemple, comme plus généralement l'adaptation par sélection naturelle propre à toutes les formes de vivant, sont le résultat d'un apprentissage automatique.

Les organismes de toutes natures s'adaptent au long d'un processus demandant plusieurs générations. Il leur permet d'identifier ce qui dans l'environnement est et sera favorable, d'abord à leur survie, ensuite à leur prolifération éventuelle. Il se traduit par des comportements individuels et collectifs leur permettant d'atteindre cet objectif.

Selon l'auteur, l'intelligence humaine a résulté des efforts, spontanés d'abord puis ensuite réfléchis, pour identifier et traiter les algorithmes naturels d'apprentissage.
La lecture de l'ouvrage permettra de mieux comprendre le débat sur l'inné et l'acquis, comme dans un plan plus immédiat, les possibilités et les limites de l'Intelligence Artificielle.

Nous nous bornerons ici à faire remarquer que Leslie Valiant ne considère pas l'Intelligence Artificielle comme la forme émergente d'organismes humains plus ou moins artificiels, qui pourraient se substituer aux humains actuels.
Mais ce vaste sujet mériterait un ou plusieurs ouvrages à lui seul.
 
Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin



Probablement approximativement correct - 4ème de couverture
4ème de couverture de l'ouvrage
 
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
  • messagerie
  • impression

A Lire aussi

Informations légales | Données personnelles