Flux RSS
Société - Energies - Environnement - Climat - Chimie
Recommandons ici le site d'information scientifique et technologique RTFLASH dirigé par René Trégouët, sénateur honoraire. Avec son collaborateur, ils mènent un travail considérable pour la vulgarisation et la discussion sur le plan géopolitique des principales découvertes scientifiques et technique d'actualité. L'abonnement à leur lettre hebdomaire est disponible gratuitement..
Dans son numéro du 28 septembre 2018, RTlash publie un éditorial intitulé "CO2 : comment le capturer, le transformer et le valoriser ?" [voir Sources ci-dessous]. Nous ne résumerons pas ici l'article, remarquablement documenté.

Disons seulement qu'il évoque les perspectives de solution qui devraient permettre de faire face à l'enjeu mondial que représente l'excès de la production actuelle et prévue de CO2, au regard des quantités qui seraient nécessaires pour éviter une remonté désastreuse des températures moyennes du globe.
Celle-ci devait être stabilisées rapidement selon les calculs des climatologues à hauteur de 1,5°C par an, au pire 2°. Or les estimations actuelles montrent que cet objectif ne sera pas obtenu, du fait de l'incapacité de l'ensemble des sociétés humaines à limiter leur production de CO2 (sans mentionner la production des autres gaz à effet de serre...). Les conséquences en seraient dramatiques à échéance de la fin du présent siècle. Il pourrait en résulter une nouvelle grande disparition des principales espèces vivantes, y compris aujourd'hui de l'espèce humaine.

Centrale à charbon allemandeCette incapacité à réfréner tient à une double cause : la poursuite apparemment incontrôlable d'activités productrices de CO2 et l'échec à ce jour des technologies permettant de récupérer, stocker et transformer ce gaz en produits utiles.
Or disposer de technologies plus efficace pour atteindre ce dernier objectif, sans rendre inutiles les efforts multiples visant à limiter la production de CO2, permettrait de résoudre le problème dû à une excessive production de ce gaz aux effets destructeurs. René Trégouët mentionne à ce sujet un article récent du journal Nature Géosciences auquel il convient de se reporter(1).

René Trégouët a écrit son éditorial pour présenter les différentes technologies expérimentées dans plusieurs pays avancés, dont la France, pour récupérer et transformer le CO2. Or il faut constater que ces expériences sont encore très mal connues, sans doute du fait qu'elles ne sont pas encouragées aujourd'hui par les industriel qui ne voudraient pas y voir un détournement des ressources budgétaires dont ils ont besoin pour poursuivre une croissance sans limites..

L'article mentionne quelques références concernant les entreprises de recherche innovante qui commencent à exister dans le domaine de la récupération et de la transformation du CO2(2). Il est urgent dorénavant de les connaître et de les faire connaître à tous les citoyens.
Un exemple : Carbon Engineering
Installation de capture du CO2 dans l'atmosphère © Carbon Engineering
Installation de capture du CO2 dans l'atmosphère © Carbon Engineering

La firme canadienne Carbon Engineering a été la première à maîtriser un processus complet de capture puis de traitement du CO2  pour sa réutilisation. Ce processus - dont les études sont dirigées par David Keith, physicien du climat de l’université Harvard - consiste à retraiter le gaz carbonique pour en faire du carburant faible émission utilisable par des véhicules.
La société a ouvert à Squamish (Colombie-Britannique) une usine capable de capturer et traiter une tonne de CO2 par jour, soit l’équivalent de ce qu’une voiture émet en moyenne en roulant 5000 km.
Les critiques mal avisés feront certainement valoir qu'il s'agit de solutions inefficaces. Encore faudrait-il les étudier plus sérieusement. Il pourrait probablement y en avoir de nombreuses autres si leur financement était considéré comme une urgence absolue.
La dépense serait d'autant plus intéressante que les retombées techniques et économiques de ces investissements dans de nombreux autres domaines paraissent quasi certaines.
 
Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin
puce note Notes
(1) Emission budgets and pathways consistent with limiting warming to 1.5 °C, Nature Geoscience volume 10, pages 741–747 (2017).

(2) - Carbon Engineering  
- Carbon Clean Solutions  
- "A Carbon Nitride/Fe Quaterpyridine Catalytic System for Photostimulated CO2-to-CO Conversion with Visible Light", Journal of the American Chemical Society, 2018, 140 (24), pp 7437–7440, 11 juin 2018.

Voir aussi Nature Climate Change 
puce note Sources
"CO2 : comment le capturer, le transformer et le valoriser ?" ,
Editorial de René Trégouët, Lettre RTFlash du 28 septembre 2018.

S'abonner gratuitement à la Lettre RT Flash
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
  • messagerie
  • impression

A Lire aussi

Musique - Cerveau - Neurosciences - Apprentissage - Société
Europe - Chine - Etats-Unis - Robotique - Armements - Russie
Informations légales | Données personnelles